Note d'analyse - Estimation de l’impact du Quantative easing de la Banque centrale européenne sur le financement de la lutte contre le changement climatique par la Banque européenne d'investissement

Télécharger la note d'analyseLa présente note* évalue dans quelle mesure la politique d’ « assouplissement quantitatif » (quantitative easing) initiée en mars 2015 par la Banque centrale européenne (BCE) facilite le financement de la politique d’investissements de la Banque européenne d’investissement (BEI) dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Elle indique qu’en dépit du principe de « neutralité » de la BCE, un tel financement existe d’ores et déjà. Cependant, l’ampleur de ce flux de financement apparaît limitée.

L’auteur, Michel Lepetit**, suggère que ce flux de financement pourrait être d’une ampleur plus significative, et constituer ainsi un ressort décisif d’investissements ciblés sur la transition énergétique pour l’Europe et pour ses partenaires***.

 

Cette note porte sur les politiques publiques suivantes : politique monétaire, financière et climatique, et sur certaines de leurs interactions et synergies, dans un environnement marqué par deux évènements historiques : 

• des taux d’intérêt durablement bas, voire négatifs, accompagnés de politiques monétaires « non conventionnelles » en Europe
• l’Accord de Paris sur le climat de 2015, ratifié par l’Union européenne.

 

 

____________________

*Cette note fait écho au travail d’histoire économique, financière et énergétique du même auteur sur la période 1974-1984, publié en mai 2017. Ce travail documentaire d’archives porte sur la politique monétaire de la France (Trésor, Banque de France) ciblé sur l’efficacité énergétique après les chocs pétroliers des années 1970. DOCUMENTS D’ARCHIVES – POLITIQUE MONÉTAIRE DE LA FRANCE ENTRE 1974 ET 1984 ET FINANCEMENT DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE – Michel LEPETIT – Mai 2017
**Michel LEPETIT est Vice-président du think-tank The Shift Project, chercheur associé au LIED, expert associé à la Chaire énergie et prospérité, président de la société Global Warning.
***Pour une vision globale du sujet, on peut lire le rapport Grandjean au Président de la République – juin 2015 – MOBILISER LES FINANCEMENTS POUR LE CLIMAT UNE FEUILLE DE ROUTE POUR FINANCER UNE ÉCONOMIE DÉCARBONÉE – chapitre 3.6.5 : Quel rôle pour la politique monétaire face au déreglement climatique ?